Été 2019, me voilà de retour au cimetière du Père-Lachaise.
Ce n’était pas prémédité, mais, un peu plus tôt, lors d’une interview j’ai répondu que je n’y retournerais pas pour photographier à nouveau le statuaire féminin, et cette réponse ne m’a pas satisfait.
Voilà donc que j’arpente ces allées, venant par la place Gambetta, cette fois. Et que je décide de les parcourir toutes, et me promets de revenir régulièrement.
J’ai toujours en tête qu’il y a beaucoup de pleureuses et pas de pleureur, mais je découvre, par cette approche plus systématique, que la représentation de la femme ne se limite pas à un enjeu féministe. C’est plus large, c’est vaste et plus complexe – et en cela, encore, distinctif.

En voici  quelques premières images…

Buste d'homme

 Retrouvez ici  mon précédent travail sur le statuaire féminin du Père-Lachaise

Pour toutes les photos de ce site, tous droits réservés, aucune publication sans un accord écrit.